Les Machines de l’Île

Vocabulaire pour t’aider:

  • une île – island
  • une embouchure – mouth of the river
  • devenir – to become
  • la traite des esclaves – the slave trade
  • le siècle – century
  • animé – lively
  • endommager – to damage
  • le quartier – district
  • héberger – to house
  • une piste cyclable – cycle path
  • s’installer – to be set up/ so settle
  • né – born
  • ancien – former
  • le chantier naval – dockyard
  • la lune – moon
  • se promener – to go for a walk
  • arroser – to spray
  • un passant – passer-by
  • hors du commun – out of the ordinary
  • la vie – life
  • se réveiller – to wake up

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

Les Machine de l’Île: un éléphant dans les rues de Nantes!

Nantes est une grande ville industrielle (elle compte 900 000 habitants) dans le nord-ouest de la France, près de l’embouchure de la Loire.  Une ville importante depuis l’époque médiévale, elle a été capitale de la région de la Bretagne, et un port commercial  qui est devenu extrèmement riche grace à la traite des esclaves. Pendant la révolution industrielle du dix-neuvième siècle, la ville a vu avec l’arrivée des trains, la création d’un grand nombre d’industries.

Cette belle ville historique et animée a été endommagée par des bombardements importants pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Parce que Nantes était occupée par les Allemands, qui utilisait le port, ce sont les Américains qui étaient responsables des bombardements. Mais un des changements les plus importants du vingtième siècle n’a pas été provoqué par la guerre. C’est la décision prise aux années 70 de resituer le port 55km plus loin, sur la côte atlantique à Saint-Nazaire.

Pendant plus de dix ans, le quartier du port – l’’île de Nantes’, une île dans la rivière au centre de la ville – est resté désert. La construction navale et les activités associées ont disparu. Mais en 1994 commence la transformation de l’Île de Nantes, qui devient un centre de culture et de loisirs, hébergeant des galeries, des cafés-théâtre, des jardins de sculptures, des pistes cyclables à côté de la rivière, et un grand Palais du Sport.

Mais le projet le plus original à venir s’installer sur l`Île de Nantes est sans doute une attraction qui s’appelle ‘Les Machines de l’Île’.

C’est un projet artistique né de l’imagination

de François Delarozière et Pierre Orefice qui s’inspire de l’univers mécanique de Léonard de Vinci, de l’histoire industrielle de Nantes, et des mondes imaginaires inventés par l’auteur nantais Jules Vernes, sur le site exceptionnel des anciens chantiers navals. Au dix-neuvième siècle, Jules Vernes a écrit des livres sur des aventures imaginées dans des mondes sous la mer, ou sur la lune, où l’homme voyage dans des machines extraordinaires. Delarozière et Orefice ont construit des machines bizarres et très belles.

La plus connue est certainement le Grand Éléphant. Eh oui! Il est certainement grand, cet éléphant. Il est grand de 12m et capable de porter 50 passagers sur son dos alors qu’il se promène dans la ville, et d’arroser les passants d’eau!

La Galerie des Machines et l’extraordinaire Carousel des Mondes Maritimes contiennent d’autres machines curieuses

. En plus du Grand Eléphant, on trouve une Raie Manta, un Serpent des Mers et de toutes sortes d’embarcations incroyables et capables de mouvement. Elles donnent à cette île une réalité mystérieuse.

Quand on visite la Galerie des Machines, on peut voir les machinistes qui travaillent avec les machines, les mettent en mouvement et donnent vie aux machines. Pendant la visite, une à une les machines semblent se réveiller et se transformer en animaux on en monstres. Les machinistes racontent aux visiteurs leur fonctionnement et l’histoire du projet.
Les deux concepteurs ont fait le choix de montrer le processus de création, depuis les premiers dessins. Les matières qui ont été choisies pour construire les machines sont brutes et les mécanismes apparents. Les marques des gestes des constructeurs sont visibles pour toutes les sculptures. Pendant la visite, on peut voir les constructeurs travailler sur la création de nouvelles machines.
C’est un très beau projet pour redonner une vie à ce quartier au coeur de la ville. Voudrais-tu visiter cette attraction?

En savoir plus:

//www.levoyageanantes.fr/parcdeschantiers/

Constructions practised in this text: present tense; limited use of perfect tense; modal verbs; pour + infinitive; past participles; imperfect of ‘être’

Possible tasks:

  • Write a diary entry in French describing your visit to the Machines de l’Île.
  • Translate the first two paragraphs of the text.
  • Translate the fifth paragraph of the text.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s