Le Dakar: un rallye à moto dans le désert

Vocabulaire pour t’aider:

  • rêver – to dream
  • traverser – to cross
  • le paysage – landscape
  • la course – race
  • le chemin – path
  • sans – without
  • le défi – challenge
  • perdre – to losemorocco-123970_640
  • épatant – thrilling
  • voisin – neighbour
  • sera – will be
  • le mot d’ordre – the by-word
  • parfois – sometime
  • le parcours – course
  • interdire – to forbid
  • plusieurs – several
  • repère – landmark
  • une équipe – team
  • gagner – to win
  • les dégâts – damage
  • les côtes – ribs
  • réussir -to succeed

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

Le Dakar: le défi et l’aventure motorisés

Rêves-tu de l’aventure? Voudrais-tu connaître le désert? Peux-tu envisager un voyage de 10 000km, en passant par la France, l’Algérie, le Niger, le Mali, pour finir sur la côte africaine à Dakar, capitale du Sénégal? Et qui traverse un paysage désertique, souvent très loin de toute trace de l’activité humaine?

C’est cela la course ‘le Dakar’, un rallye-raid enterprise en voiture, en camion, en quad et même à moto. Une précision, un rallye est une course automobile qui suit des routes solides, bien construites. Et un rallye-raid? Le rallye-raid peut traverser des terrains sans chemins tracés. C’est un grand défi, qui attire environ 500 participants tous les ans.

Le rallye-raid ‘Paris-Dakar’ a été l’idée de Thierry Sabine un participant de la course Abidjan-Nice en 1972. Pendant la course, qu’il courait à moto, il s’est perdu dans le désert, et a trouvé cette expérience difficile mais épatante. Il a decidé d’organiser un rallye-raid dans ce type de terrain qui commencerait à Paris pour se terminer à Dakar. La première année, 1978, il réunit 80 autos, 90 motos et 72 camions. Ils sont seulement 74 véhicules à terminer la course, mais l’idée connaît un grand succès. Une attraction? C’est sans doute le contraste entre la vie traditionnelle des villages sahariens et le monde moderne des transports hyper-rapides.

morocco-123959_640

L’itinéraire varie d’une année à l’autre, et certaines années même l’arrivée n’est pas à Dakar, ni le point de depart à Paris. Depuis 2008, pour des raisons de sécurité il n’est plus possible de traverser la Mauritanie, pays voisin du Sénégal. La course s’est déplacée sur le continent sud-américain et change de nom. Ce sera maintenant ‘le Dakar’. Mais le principe de la course reste inchangé: le désert, le défi, et l’aventure sont les mots d’ordre.

Les conditions de navigation dans le désert sont parfois difficiles; quand le vent se lève, les traces sont effacées sur la piste et les repères disparaissent. Le rallye a vu des accidents mortels, concernant des concurrents, accompagnateurs ou spectateurs locaux. Beaucoup de participants doivent abandonner la course avant de la compléter.

Les quatre catégories de véhicules principales sont les motos, les autos et les camions et les quadsAu cours des années, les constructeurs automobiles commencent à s’intéresser au Dakar. Plusieurs constructeurs utilisent le Dakar comme laboratoire et pour démontrer la robustesse de leurs véhicules. Des équipes privées, plus ou moins fortunées, peuvent aussi disputer les premières places. Jean-Louis Schlesser, champion du monde des voitures de sport, a construit ses propres buggys avec l’aide des constructeurs Seat, Renault, et Ford. Il a gagné les Dakar 1999 et 2000 en catégorie auto.

Controverses

Ce rallye est très contesté, d’abord parce qu’il a provoqué plus de 60 morts depuis la première course en 1979. Neuf enfants ont été heurtés par des concurrents, malgré les mesures de sécurité prises par les organisateurs depuis quelques années (par exemple la limitation de la vitesse pour les concurrents dans les villages). Une organisation internationale appelée le CAVAD (Collectif pour les Victimes Anonymes du Dakar) a été fondée en 2006 après la mort de deux enfants. Il demande la suppression pure et simple de ce rallye.

Ses détracteurs estiment aussi qu’il représente une agression écologique et un mépris humanitaire envers les pays africains. Les organisateurs répondent que les pays d’Afrique sont toujours enthousiastes d’accueillir le rallye. Ils disent qu’ils ont du respect pour l’environnement des territoires visités et qu’ils déplorent les divers accidents.

Norbert D’Aboville au Dakar 1981: courage et persévérance

En 1981, Norbert D’Aboville, enthousiaste des rallyes, a décidé d’entreprendre le défi du Dakar à moto. Il achète une Suzuki DR 400. Il a fait très peu de modifications et a voulu essayer de compléter la course avec une moto simplement équipée.

Norbert est parti seul, sans assistance. Mais non sans expérience, car il avait déjà participé au rallye Abidjan-Nice. Il a décidé de rouler vite mais avec prudence, et profite de sa connaissance du terrain. Il a rapidement dominé sa catégorie, et se trouve souvent dans les 10 premiers concurrents au général. Il est même 8ème classé à quelques jours de l’arrivée, ce qui pour un amateur sans assistance, sur une “petite” 400, est un véritable exploit !

Malheureusement, à quelques jours de l’arrivée, quand il ne se trouve pas sur la route, Norbert est tombé violemment de sa moto. Le véhicule n’a pas trop de dégâts, mais Norbert souffre terriblement. Il s’est cassé les côtes. La fin du rallye est très difficile pour lui. Il a très mal, mais il continue quand même. Malgré tout, Norbert D’Aboville a réussi à atteindre l’arrivée. Il a perdu quelques places, mais il a fini 12ème au général et premier de sa catégorie. C’est une belle victoire.

Constructions practised in this text: perfect tense of a variety of verbs; understanding of passive voice; adverbs

Possible tasks:

  • Translate one section of the text
  • Write an interview with Norbert D’Aboville about his experiences, in French
  • Write an interview with a member of CAVAD in French

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s