Les Taxis de la Marne (Guerre 1914-1918)

Vocabulaire pour t’aider:

  • envahir – to invade
  • fuir – to flee
  • craindre – to fear
  • apporter – to bringRenault_Type_AG_9_CV_1910
  • la faim – hunger
  • la souffrance – suffering
  • les parents – relatives
  • vide – empty
  • trouver – to find
  • il faut – it is necessary (to have)
  • les renforts – reinforcements
  • le champ – field
  • blessé – wounded
  • devenir – to become

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

Les ‘Taxis de la Marne’

Août 1914. La Belgique a été envahie par l’armée allemande. Les Belges fuient vers la France, les habitants du nord-est de la France voient arriver les troupes allemandes qui s’avancent vers Paris, alors que l’armée française est en retraite. Et Paris tremble devant l’avancée des soldats allemands. On craint un siège de la capitale, apportant le danger, la faim et la souffrance. Le général Galliéni organise des trains gratuits pour évaquer les habitants vers les villes de province, et beaucoup quittent la capitale pour se réfugier chez des parents.

Mais les Parisiens qui restent sont courageux, et la vie continue avec son rhythme habituel, même si la ville est de plus en plus vide.

Enfin, le soir du 3 septembre, le gouverneur de Paris reçoit un message par pigeon. Le général Von Klück, à la tête de l’armée allemande, a commis une imprudence. Encouragé par son succès et par sa proximité de la capitale, il a commencé à avancer trop vite, et laisse vulnérable le flanc droit de ses troupes, precisément celles qui se trouvent tout près de Paris. Le commandant français, le général Joffre, voie sa chance et il ordonne à ses troupes d’arrêter la retraite et d’entrer en combat.

Le 6 septembre, les Fraçais attaquent avec une grande énergie, qui surprend les Allemands. C’est un grand succès, et le lendemain la retraite des armées allemandes est confirmée. Cependant, pour assurer une victoire qui protégera Paris de l’ennemi, il faut des renforts. Un grand nombre de renforts. Et très rapidement. Et l’infanterie se trouve à Gagny, à 50 kilomètres du champ de bataille.

Il y a un chemin de fer, mais il ne suffit pas et il est endommagé. C’est alors que le général Galliéni a une idée. Il décide de réquisitionner les taxis parisiens! Ces 1,100 taxis transporteront 6,000 soldats vers la bataille. Partant en convoi dans la nuit du 7 septembre, ils font l’aller-retour, transportant des soldats à la bataille, et récupérant les blessés au retour.

Et le résultat: l’ennemi sera finalement repoussé, et Paris ne sera pas menacé. Cette bataille de la Marne donnera son nom à ces taxis. 
Mais le plus grand impact de cet aventure est l’impact psychologique sur la population, car l’incident devient rapidement un symbole d’unité et de solidarité nationale.

Et les chauffeurs? Tous les chaffeurs sont revenus. L’armée leur a payé 0,20 Frs le km (c’est prix moyen), selon la somme portée au compteur, comme tout le monde!

Pour en savoir plus

Possible task: 

  • Write a newspaper report from 1914 about the role of taxis.

Constructions practised in this text: present tense, futur simple, perfect tense (limited use), present participle, recognition of passive (limited use)

 

Pâques en France et en Martinique

Vocabulaire pour t’aider:architecture-242002_640

  • se ressembler – to be alike
  • tant mieux – so much the better
  • plutôt – rather
  • le repas – meal
  • la chasse – hunt
  • courir – to run
  • cacher – to hide
  • selon – according to
  • la cloche – bell
  • la messe – mass, Christian church service
  • raconter – to tell
  • une bénédiction – blessing
  • voler – to fly
  • trouver to find
  • le mélange – mixture
  • se presser – to rush
  • la baignade – swim
  • attendre – to wait
  • la dégustation – eating/ tasting
  • cuit – cooked
  • le bois – wood
  • l’ombre – shade

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

 Comment fête-t-on Pâques dans des pays francophones?

 La France

Les traditions européennes se ressemblents toutes, n’est-ce pas? Eh bien, il y a quelques différences entre les pays, et tant mieux!

En France, on passe le jour de Pâques plutôt de la même manière qu’en Angleterre, avec souvent un grand repas familial et l’indispensable chasse aux oeufs, où les enfants courent dans le jardin chercher les oeufs en chocolat ou en sucre qui sont cachés sous les fleurs et dans l’herbe.

Pourtant, en France ce n’est pas le lapin de Pâques qui en est responsable. Il existe bien, ce lapin, mais – à l’exception des régions dans l’est du pays – généralement en chocolat dans les confiseries et les supermarchés, et il est une importation venue de l’Allemagne. Ce n’est pas le lapin qui cache les oeufs. Voici la légende française:

Selon les anciennes traditions françaises, d’habitude les cloches des églises sonnent tous les jours pour marquer l’heure de la messe. Mais le vendredi saint et le samedi de Pâques elles sont silencieuses, pour marquer le respect de l’église devant la mort du Christ.

Pour expliquer ce silence, la légende raconte que le vendredi saint, les cloches des églises quittent les clochers pour aller à Rome, où elle recevront une bénédiction du Pape. Et comment ces cloches voyagent-elles? Elles volent comme des oiseaux! Le dimanche de Pâques, très tôt le matin, elles reviennent de Rome de la même manière pour annoncer la messe le jour de Pâques. En passant sur les jardins, les cloches laissent tomber des oeufs, et ce sont les oeufs que les enfants trouvent dans leur jardin pour la chasse aux oeufs. Elle est jolie, cette histoire, n’est-ce pas?

Si tu te trouves en France dans la période avant Pâques tu trouveras dans les magasins des cloches en chocolat, et à l’intérieur tu trouveras des oeufs en chocolat ou en sucre miniatures pour représenter cette légende.

La Martinique

Cette île tropicale, ancienne colonie française, se trouve dans la mer des Caraïbes. C’est une île francophone – c’est-à-dire une île où on parle français. Son climat n’est pas du tout comme le climat européen, et ses traditions représentent un mélange de traditions africaines, antillaises et européennes. Un pays où le catholicisme est très important, on y fête Pâques avec un grand enthousiasme.

En Martinique, Pâques a un petit air de vacances. Familles et amis se réunissent pour une veritable fête populaire. Tôt le matin, des centaines de martiniquais et touristes se pressent sur les plus belles plages et rivières de l’île pour monter des campements. Les plages se transforment en immense place des fêtes où jeunes et moins jeunes se retrouvent avec plaisir autour de parties de football sur sable, jeux de cartes et dominos, zouks (bals populaires) ou des baignades revigorantes. Mais le moment attendu par tous, c’est bien sûr la dégustation du fameux ‘Matoutou’, plat typique de la tradition martiniquaise de Pâques. Son élément principal est le crabe de terre. Confectionné directement sur la plage, cuit délicatement sur du charbon de bois pour les puristes, il est mangé à l’heure du déjeuner aux heures les plus chaudes de la journée, sous l’ombre d’un arbre ou les pieds dans l’eau.

martinique-205112_640

 

Pour en savoir plus

  • Matoutou recipe: http://passionculinaire.canalblog.com/archives/2006/08/27/2550097.html
  • More about Easter in Martinique: http://www.bellemartinique.com/Le-matoutou-crabe-de-terre-et-plat-traditionnel-de-Paques-en-Martinique_1084.html

Possible tasks:

  •  Describe in French how you would like to spend Easter, based on these texts.
  • Make a podcast: you are in Martinique reporting on how Easter is celebrated there. Be sure to include some interviews with some colourful characters.

Constructions practised in this text: present tense; future (limited use); past participles; understanding of passive voice; ‘pour’ + infinitive

L’Opéra Garnier: monument parisien et mythe

Vocabulaire pour t’aider:

  • l’occasion – opportunity
  • se dérouler – to take place
  • le bâtiment – building
  • la scène – stage
  • la salle de spectacle – auditorium
  • digne – worthy
  • l’or – gold
  • le fer – iron
  • la loge – box
  • le plafond – ceiling
  • plusieurs – several
  • des centaines de – hundreds of
  • nouveau – new
  • souterrain – underground
  • le sous-sol – cellar
  • réussir – to succeed
  • enfermer – to lock up
  • nourrir – to feed, nourish
  • une abeille – bee
  • une ruche – hive
  • répéter – to rehearse

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

L’Opéra de Paris: y a-t-il vraiment un lac souterrain et un fantôme?

Si tu as l’occasion de visiter Paris, profite de la visite pour aller voir le magnifique ‘Opéra Garnier’. Cet édifice extraordinaire est sans doute l’opéra le plus célèbre du monde, car c’est ici que se déroule l’action de la comédie musicale : The Phantom of of the Opera, spectacle britannique basé sur le livre de Gaston Leroux, Le fantôme de l’Opéra.

Le visiteur remarque tout de suite que l’Opéra de Paris est un bâtiment énorme. En effet, le bâtiment mesure 56m de haut, 125 de large et 173m de long. Ce monument est un des plus prestigieux monuments de Paris. En effet, quand elle a été construite, la scène a été la scène plus grande du monde. En plus de la scène et de la salle de spectacle, l’Opéra comporte un nombre de foyers et de salons somptueux, un escalier gigantesque, et des galeries dignes d’un palais royal.

La salle de spectacle est richement ornementée, et semble faite de marbre, d’or et de velours. Pourtant, c’est le fer qui a été essentiellement utilisé par l’architecte. Les décorations sont très variées, avec des ‘loges’ pour les spectateurs les plus riches. Le plafond de la salle de spectacle est une surprise. En 1964 le gouvernement a invité le peintre Chagall a peindre un nouveau plafond, dans un style moderne, avec des couleurs vives. Quelle est ton opinion de ce plafond? opera-279834_640

Mais pour revenir aux légendes concernant ce bâtiment, y a-t-il vraiment un lac sous l’Opéra? Mais oui! Et voilà pourquoi. La construction de l’Opéra a fait partie d’un programme de reconstruction énorme qui a changé radicalement l’aspect de la ville de Paris à partir de 1856. L’empereur Louis-Napoléon a voulu créer une capitale prestigieuse. Paris avait déjà un théâtre pour l’opéra, mais il était trop petit. Pour construire le nouveau, les constructeurs ont dû démolir plusieurs rues avec des centaines de maisons. Mais l’architecte a découvert qu’il y avait sous le site le bras préhistorique de la Seine (la rivière qui traverse Paris), et quand on a construit le nouvel Opéra, cette eau souterraine inondait le sous-sol en permanence. Après des crises de découragement, l’architecte Charles Garnier a réussi à isoler les sous-sols par un double mur. Puis pour contenir la pression des eaux d’infiltration, il a fait construire au plus profond des sous-sols de l’Opéra un lac souterrain.

Et le fantôme de l’Opéra, existe-t-il aussi? Et bien, l’Empereur Louis-Napoléon n’a pas vu la fin de la construction de l’Opéra. En 1871, Paris a vu une deuxième révolution, moins connue que la première, qui s’appelle ‘la Commune’. Pendant cette période d’insurrections, l’Opéra, les salles souterraines ont été utilisées par les ‘Communards’ révolutionnaires pour enfermer des prisonniers, et pour des exécutions. En 1925, ces évènements historiques ont inspiré le roman: ‘le Fantôme de l’Opéra’ de Gaston Leroux. L’histoire d’un fantôme menaçant qui habite dans un palais souterrain a peut-être trouvé son inspiration dans la découverte d’un squelette dans les sous-sols, qui date de la Commune. Andrew Lloyd Webber a réutilisé le livre de Leroux pour sa comédie musicale. Mais si le fantôme est une légende, les eaux souterraines existent bien, et les poissons qui habitent dans le lac sont nourris par les machinistes de l’Opéra.

Des poissons habitent sous le bâtiment, et sur le bâtiment, on trouve … des abeilles. Depuis 1973, au quatrième étage du monument historique, les danseuses répètent dans leurs salles, et en face d’elles sur les toits se trouvent dix ruches qui contiennent 500.000 abeilles. Le miel de l’Opéra est un produit rare et précieux. On vend le pot de 125 g dans les boutiques de l’Opéra Garnier 15 €. C’est cinq fois plus cher que le miel traditionnel !

Si tu préfères l’architecture moderne, tu aimeras certainement le deuxième opéra de Paris,  l’Opéra Bastille. Il a été construit en 1989, deux cents ans après la Révolution française, à côté du site de la prison de la Bastille où la Révolution a commencé. Le bâtiment ressemble un peu à cette prison, n’est-ce pas?

paris-85091_150

En savoir plus:

  • //visitepalaisgarnier.fr/fr
  • //www.operadeparis.fr/l-opera-de-paris/l-opera-bastille

Constructions practised in this text: Comparatives, superlatives, present tense, some perfect tenses

Possible tasks:

  • Translate two paragraphs of the text
  • Explain in French where the myths about the Paris opera come from
  • Write down in French your favourite four facts about the Paris opera house

Le Dakar: un rallye à moto dans le désert

Vocabulaire pour t’aider:

  • rêver – to dream
  • traverser – to cross
  • le paysage – landscape
  • la course – race
  • le chemin – path
  • sans – without
  • le défi – challenge
  • perdre – to losemorocco-123970_640
  • épatant – thrilling
  • voisin – neighbour
  • sera – will be
  • le mot d’ordre – the by-word
  • parfois – sometime
  • le parcours – course
  • interdire – to forbid
  • plusieurs – several
  • repère – landmark
  • une équipe – team
  • gagner – to win
  • les dégâts – damage
  • les côtes – ribs
  • réussir -to succeed

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

Le Dakar: le défi et l’aventure motorisés

Rêves-tu de l’aventure? Voudrais-tu connaître le désert? Peux-tu envisager un voyage de 10 000km, en passant par la France, l’Algérie, le Niger, le Mali, pour finir sur la côte africaine à Dakar, capitale du Sénégal? Et qui traverse un paysage désertique, souvent très loin de toute trace de l’activité humaine?

C’est cela la course ‘le Dakar’, un rallye-raid enterprise en voiture, en camion, en quad et même à moto. Une précision, un rallye est une course automobile qui suit des routes solides, bien construites. Et un rallye-raid? Le rallye-raid peut traverser des terrains sans chemins tracés. C’est un grand défi, qui attire environ 500 participants tous les ans.

Le rallye-raid ‘Paris-Dakar’ a été l’idée de Thierry Sabine un participant de la course Abidjan-Nice en 1972. Pendant la course, qu’il courait à moto, il s’est perdu dans le désert, et a trouvé cette expérience difficile mais épatante. Il a decidé d’organiser un rallye-raid dans ce type de terrain qui commencerait à Paris pour se terminer à Dakar. La première année, 1978, il réunit 80 autos, 90 motos et 72 camions. Ils sont seulement 74 véhicules à terminer la course, mais l’idée connaît un grand succès. Une attraction? C’est sans doute le contraste entre la vie traditionnelle des villages sahariens et le monde moderne des transports hyper-rapides.

morocco-123959_640

L’itinéraire varie d’une année à l’autre, et certaines années même l’arrivée n’est pas à Dakar, ni le point de depart à Paris. Depuis 2008, pour des raisons de sécurité il n’est plus possible de traverser la Mauritanie, pays voisin du Sénégal. La course s’est déplacée sur le continent sud-américain et change de nom. Ce sera maintenant ‘le Dakar’. Mais le principe de la course reste inchangé: le désert, le défi, et l’aventure sont les mots d’ordre.

Les conditions de navigation dans le désert sont parfois difficiles; quand le vent se lève, les traces sont effacées sur la piste et les repères disparaissent. Le rallye a vu des accidents mortels, concernant des concurrents, accompagnateurs ou spectateurs locaux. Beaucoup de participants doivent abandonner la course avant de la compléter.

Les quatre catégories de véhicules principales sont les motos, les autos et les camions et les quadsAu cours des années, les constructeurs automobiles commencent à s’intéresser au Dakar. Plusieurs constructeurs utilisent le Dakar comme laboratoire et pour démontrer la robustesse de leurs véhicules. Des équipes privées, plus ou moins fortunées, peuvent aussi disputer les premières places. Jean-Louis Schlesser, champion du monde des voitures de sport, a construit ses propres buggys avec l’aide des constructeurs Seat, Renault, et Ford. Il a gagné les Dakar 1999 et 2000 en catégorie auto.

Controverses

Ce rallye est très contesté, d’abord parce qu’il a provoqué plus de 60 morts depuis la première course en 1979. Neuf enfants ont été heurtés par des concurrents, malgré les mesures de sécurité prises par les organisateurs depuis quelques années (par exemple la limitation de la vitesse pour les concurrents dans les villages). Une organisation internationale appelée le CAVAD (Collectif pour les Victimes Anonymes du Dakar) a été fondée en 2006 après la mort de deux enfants. Il demande la suppression pure et simple de ce rallye.

Ses détracteurs estiment aussi qu’il représente une agression écologique et un mépris humanitaire envers les pays africains. Les organisateurs répondent que les pays d’Afrique sont toujours enthousiastes d’accueillir le rallye. Ils disent qu’ils ont du respect pour l’environnement des territoires visités et qu’ils déplorent les divers accidents.

Norbert D’Aboville au Dakar 1981: courage et persévérance

En 1981, Norbert D’Aboville, enthousiaste des rallyes, a décidé d’entreprendre le défi du Dakar à moto. Il achète une Suzuki DR 400. Il a fait très peu de modifications et a voulu essayer de compléter la course avec une moto simplement équipée.

Norbert est parti seul, sans assistance. Mais non sans expérience, car il avait déjà participé au rallye Abidjan-Nice. Il a décidé de rouler vite mais avec prudence, et profite de sa connaissance du terrain. Il a rapidement dominé sa catégorie, et se trouve souvent dans les 10 premiers concurrents au général. Il est même 8ème classé à quelques jours de l’arrivée, ce qui pour un amateur sans assistance, sur une “petite” 400, est un véritable exploit !

Malheureusement, à quelques jours de l’arrivée, quand il ne se trouve pas sur la route, Norbert est tombé violemment de sa moto. Le véhicule n’a pas trop de dégâts, mais Norbert souffre terriblement. Il s’est cassé les côtes. La fin du rallye est très difficile pour lui. Il a très mal, mais il continue quand même. Malgré tout, Norbert D’Aboville a réussi à atteindre l’arrivée. Il a perdu quelques places, mais il a fini 12ème au général et premier de sa catégorie. C’est une belle victoire.

Constructions practised in this text: perfect tense of a variety of verbs; understanding of passive voice; adverbs

Possible tasks:

  • Translate one section of the text
  • Write an interview with Norbert D’Aboville about his experiences, in French
  • Write an interview with a member of CAVAD in French

Les Machines de l’Île

Vocabulaire pour t’aider:

  • une île – island
  • une embouchure – mouth of the river
  • devenir – to become
  • la traite des esclaves – the slave trade
  • le siècle – century
  • animé – lively
  • endommager – to damage
  • le quartier – district
  • héberger – to house
  • une piste cyclable – cycle path
  • s’installer – to be set up/ so settle
  • né – born
  • ancien – former
  • le chantier naval – dockyard
  • la lune – moon
  • se promener – to go for a walk
  • arroser – to spray
  • un passant – passer-by
  • hors du commun – out of the ordinary
  • la vie – life
  • se réveiller – to wake up

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

Les Machine de l’Île: un éléphant dans les rues de Nantes!

Nantes est une grande ville industrielle (elle compte 900 000 habitants) dans le nord-ouest de la France, près de l’embouchure de la Loire.  Une ville importante depuis l’époque médiévale, elle a été capitale de la région de la Bretagne, et un port commercial  qui est devenu extrèmement riche grace à la traite des esclaves. Pendant la révolution industrielle du dix-neuvième siècle, la ville a vu avec l’arrivée des trains, la création d’un grand nombre d’industries.

Cette belle ville historique et animée a été endommagée par des bombardements importants pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Parce que Nantes était occupée par les Allemands, qui utilisait le port, ce sont les Américains qui étaient responsables des bombardements. Mais un des changements les plus importants du vingtième siècle n’a pas été provoqué par la guerre. C’est la décision prise aux années 70 de resituer le port 55km plus loin, sur la côte atlantique à Saint-Nazaire.

Pendant plus de dix ans, le quartier du port – l’’île de Nantes’, une île dans la rivière au centre de la ville – est resté désert. La construction navale et les activités associées ont disparu. Mais en 1994 commence la transformation de l’Île de Nantes, qui devient un centre de culture et de loisirs, hébergeant des galeries, des cafés-théâtre, des jardins de sculptures, des pistes cyclables à côté de la rivière, et un grand Palais du Sport.

Mais le projet le plus original à venir s’installer sur l`Île de Nantes est sans doute une attraction qui s’appelle ‘Les Machines de l’Île’.

C’est un projet artistique né de l’imagination

de François Delarozière et Pierre Orefice qui s’inspire de l’univers mécanique de Léonard de Vinci, de l’histoire industrielle de Nantes, et des mondes imaginaires inventés par l’auteur nantais Jules Vernes, sur le site exceptionnel des anciens chantiers navals. Au dix-neuvième siècle, Jules Vernes a écrit des livres sur des aventures imaginées dans des mondes sous la mer, ou sur la lune, où l’homme voyage dans des machines extraordinaires. Delarozière et Orefice ont construit des machines bizarres et très belles.

La plus connue est certainement le Grand Éléphant. Eh oui! Il est certainement grand, cet éléphant. Il est grand de 12m et capable de porter 50 passagers sur son dos alors qu’il se promène dans la ville, et d’arroser les passants d’eau!

La Galerie des Machines et l’extraordinaire Carousel des Mondes Maritimes contiennent d’autres machines curieuses

. En plus du Grand Eléphant, on trouve une Raie Manta, un Serpent des Mers et de toutes sortes d’embarcations incroyables et capables de mouvement. Elles donnent à cette île une réalité mystérieuse.

Quand on visite la Galerie des Machines, on peut voir les machinistes qui travaillent avec les machines, les mettent en mouvement et donnent vie aux machines. Pendant la visite, une à une les machines semblent se réveiller et se transformer en animaux on en monstres. Les machinistes racontent aux visiteurs leur fonctionnement et l’histoire du projet.
Les deux concepteurs ont fait le choix de montrer le processus de création, depuis les premiers dessins. Les matières qui ont été choisies pour construire les machines sont brutes et les mécanismes apparents. Les marques des gestes des constructeurs sont visibles pour toutes les sculptures. Pendant la visite, on peut voir les constructeurs travailler sur la création de nouvelles machines.
C’est un très beau projet pour redonner une vie à ce quartier au coeur de la ville. Voudrais-tu visiter cette attraction?

En savoir plus:

//www.levoyageanantes.fr/parcdeschantiers/

Constructions practised in this text: present tense; limited use of perfect tense; modal verbs; pour + infinitive; past participles; imperfect of ‘être’

Possible tasks:

  • Write a diary entry in French describing your visit to the Machines de l’Île.
  • Translate the first two paragraphs of the text.
  • Translate the fifth paragraph of the text.

Une Visite à l’escargotière

Vocabulaire pour t’aider:

  • l’ail – garlic                                                      
  • le mot – word
  • c’est-à-dire – that is (to say)
  • l’élevage – cultivation/ breeding                  snail-193611_640
  • le foie – liver
  • bave – slime                                                      
  • le furet – ferret
  • le toux – cough                                                
  • le filet – net
  • arbiter – to shelter                                      
  • le sang – blood
  • empêcher – to prevent                                 
  • s’évader – to escape 
  • goûter – to taste
  • cuire – to cook (cuit = cooked)
  • la noix muscade – nutmeg
  • une moule – flan case
  • mettre – to put
  • couper – to cut
  • ajouter – to add
  • fouettez – to whip

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

Une visite à l’escargotière

As-tu jamais mangé d’escargots? Ils sont délicieux, si vous les mangez avec beaucoup de beurre, d’herbes et d’ail – cela s’appelle ‘à la bourgignonne’. Récemment j’ai pu visiter un escargotière en Normandie, c’est-à-dire une ferme où on fait l’élevage d’escargots. C’était une visite fascinante où j’ai appris beaucoup de choses sur ces gastéropodes et comment on pratique l’”héliciculture” – c’est-à-dire l’élevage des escargots.

Voici quelques informations surprenantes sur les escargots.

  • Si les escargots sont stressés, ils produisent une bave viscueuse (une sorte de mucus) qu’on utilise souvent dans des produits de beauté et le sirop contre les toux. Est-ce que tu as bu du mucus d’escargot? Cherche le mot: ‘helix’ sur la bouteille de sirop! 
  • Sais-tu quel est le prédateur le plus dangereux pour les escargots? C’est le rat! Un rat peut manger cinq cent escargots en une seule nuit! C’est parce qu’il ne mange pas l’escargot entier. Il ne mange que le foie. Pour le rat, le foie de l’escargot est un intoxicant, et une addiction!  Alors, comment peut-on protéger l’escargot contre ce prédater vorace? En enfermant un furet dans le grand filet où on abrite les escargots. Car le furet ne mange que les animaux à sang chaud et non les animaux à sang froid.
  • Information choc: les escargots élevés sur les escaragotières françaises ne viennent pas de la France! Pour cette spécialité si emblématique de la France, c’est scandaleux! En effet la variété la mieux adaptée à la consommation est d’origine turque, ou bien polonaise. Ces escargots s’appelle les ‘petits-gris’. 
  • Ce sont les Romains qui ont importé les ‘petits-gris’ en Angleterre, pour en manger. Ils sont fous, ces Romains (comme dirait Astérix).
  • Pour empêcher les escargots de s’évader, les enclos où ils habitent sont entourés d’une clôture électrifiée.

Et maintenant, as-tu envie de goûter de l’escargot?

Recette: Quiche aux escargots et aux herbes fraîches:

  • La pâte brisée, achetée en rouleau
  • 2 douzaines de gros escargots, pré-cuits
  • 4 œufs
  • 25 cl de lait
  • 25 cl de crème liquide
  • 1 oignon (petit)
  • Les herbes: de l’estragon, du persil, du basilic et des herbes de Provence
  • noix muscade
  • sel et poivre

Mettez la pâte dans une moule. Coupez l’oignon et les herbes. Fouettez la crème et les oeufs, et ajoutez l’oignon et les herbes. Salez, poivrez et muscadez. Mettez la préparation dans la moule sur la pâte. Coupez les escargots en petits morceaux et mettez dans la moule avec la préparation. Faites cuire 20 à 25 minutes à 180°.

Bon appétit!

 

Pour en savoir plus:

//www.lescargotiere.com/

Constructions practised in this text: imperative; modals, ne…que, some irregular verbs in perfect tense, superlative.

Possible tasks:
  • Choose your 2 favourite snail farming facts. 
  • Make up a recipe in French which includes snail.

Tintinophilie

Vocabulaire pour t’aider:

  • pour + infinitive – in order to    
  • nom de plume – pen name/ pseudonym                 
  • y – there                                  
  • si – if
  • la bande dessinée – cartoon strip              
  • tu verras – you will see         
  • tu seras – you’ll be
  • la pénurie – shortage                                     
  • un écureuil – squirrel
  • maladroit – clumsy
  • jumeaux – twins
  • partager – to share
  • coléreux – bad tempered
  • fidèle – faithful
  • distrait – absent-minded
  • sourd – deaf
  • sourire – to smile
  • formidable – great
  • plein – full

Clique ici pour un dictionnaire en ligne

Hergé, créateur de Tintin

Connais-tu les aventures de Tintin, le jeune reporteur belge toujours accompagné par son petit chien blanc Milou? Si oui, tu seras certainement un fan, comme des miliers de Belges, et en fait de personnes du monde entier.

Le créateur de Tintin publie ses livres sous le nom d’Hergé, de son vrai nom Georges Rémi. Il invente son nom de plume à partir des initiales de son noms GR, inversées pour faire ‘RG’ , et prononcé ‘Er – Gé’ ou bien Hergé. Il est né à Bruxelles, capitale de la Belgique, en 1907, et y passera la presque-totalité de sa vie.

Hergé_signature

 

 

 

A l’école, Georges Rémi est un excellent élève, presque toujours premier de sa classe. Pourtant il préfère jouer dans les rues de Bruxelles avec ses camarades de classe. Adolescent, il découvre le scoutisme et fait partie de la Fédération des Scouts catholiques. Assez vite, il devient chef de la patrouille des “Ecureuils” .  Pendant son scoutisme, il a voyagé en Autriche, en Espagne en Italie et en Suisse.

Pendant cette période, âgé de seulement dix-sept ans, Georges commence à dessiner des histoires scoutes qui paraîtront à partir de décembre 1924 dans un magazine pour le mouvement: Le Boy-Scout belge. C’est maintenant qu’il commence à signer ses dessins “Hergé” .  D’abord ses dessins sont assez maladroits, mais en 1926 il crée une bande dessinée qui aura beaucoup de succès: Totor. Totor est un scout qui voyage aux Etats-Unis pour voir sa tante et son oncle et qui rencontre beaucoup d’aventures inattendus sur son chemin. Ce personnage ressemble drôlement à Tintin, et pourrait en être le prototype.

Pourquoi est-ce que nous aimons tant les livres de Tintin? D’abord, il y a les personnages comiques: les Dupondt – détectives qui font toujours des erreurs et qui sont jumeaux sans partager le même nom de famille, le capitaine Haddock, maladroit, coléreux mais toujours courageux et ami fidèle, et le professeur Tournesol, distrait et très sourd mais inventeur de génie! Nous trouvons aussi des aventures passionnants. Et puis le chien Milou qui fait toujours sourire. Pour certains, c’est surtout la qualité des dessins, toujours clairs et pleins d’action et d’humour.

Tintin et la politique:

La réputation de Tintin n’a pas toujours été formidable. En effet, Hergé a fait preuve d’une certaine naïveté politique, surtout quand il a écrit  Tintin au Congo, en 1930 en pleine période colonialiste.  Dans cet album il veut mettre en valeur la nation belge et donner une vision idyllique de sa colonie : Le Congo. Mais pour la réédition de l’album en 1946, il a apporté des modifications pour être plus objectif. Tintin aux pays des Soviets (1930) critique beaucoup le communisme, mais plus tard Hergé a changé de perspective, et dans l’album Le Lotus Bleu (1935) il a voulu défendre la Chine et combattre les préjugés européens.

Si tu as l’occasion d’aller en Belgique, tu verras partout dans des magasins des articles inspirés par les aventures du jeune reporteur courageux. Tu peux aussi visiter des musées fascinants et plein d’objets associés à la creation des bandes dessinées. Le musée Hergé est hébergé dans un bâtiment moderniste étonnant à la campagne près de Bruxelles:

//www.museeherge.com/fr

La maison de la bande dessinée à Bruxelles est dans un bâtiment élégant signé par le célèbre architecte bruxellois Victor Horta, du style Art Nouveau. Tu peux y trouver aussi d’autres de tes personnages préférés comme Astérix ou les Stroumfs.

//www.cbbd.be/fr/accueil

Sais-tu que…?

  • Pendant la deuxième guerre mondiale, à cause de la pénurie de papier, on a réduit le nombre de pages pour l’Etoile mystérieuse et Le Sceptre d’Ottokar
  • Hergé a mis des auto-portaits dans certains livres. Généralement il y paraît comme reporteur.
  • Dans les traductions allemandes, Tintin s’appelle Tim et Milou s’appelle Struppi

  Pour en savoir plus

  • //fr.tintin.com
  • //www.tintin.free.fr/

Constructions practised in this text: perfect tense; future (including irregulars); modal verbs; past participles.

Possible tasks:

  • Choose a paragraph of the text to translate into English)
  • Write a description of Tintin (in French of course!)